Des technologies dans la transformation de l’Europe

Les nombreuses découvertes scientifiques et technologies mises au point par les scientifiques et ingénieurs européens ont largement contribué à la transformation de l’Europe, et du monde entier par la même occasion. Des pays tels que le Royaume-Uni et la France ont fourni une grande partie de ces grands inventeurs dont les fruits des recherches ont permis d’améliorer considérablement nos conditions de vie au fil des siècles.

Le poids des technologies dans la transformation de l’Europe

 

Royaume-Uni

Depuis la révolution industrielle jusqu’à aujourd’hui, l’Europe a fait un grand bond en avant dans tous les secteurs d’activités, entrainant avec elle le monde entier. Le Royaume-Uni a joué un rôle de premier plan dans cette transformation de l’Europe en menant la Révolution Industrielle et en fournissant de nombreux scientifiques et ingénieurs crédités d'importants progrès comme le physicien, théologien, chimiste, astronome et mathématicien Sir Isaac Newton qui a inventé les lois du mouvement et l’éclairage de la gravité. On peut également citer l’invention du moteur à réaction par Frank Whittle, la découverte de la structure de l’ADN par Francis Crick et d’autres, ou plus récemment Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web. De nombreuses autres grandes technologies ont vu le jour au Royaume-Uni comme les antibiotiques, la vaccination, l’aéronautique, le radar, le moteur à combustion interne, l’hélice, la turbine à vapeur, l’éclairage électrique, etc.

France

Tout comme le Royaume-Uni, la France aussi a joué un important rôle dans l’avancée des technologies en Europe. Depuis le Moyen Âge la France est en effet un foyer de connaissances et de découvertes majeur. Au XVIIe siècle, Blaise Pascal resta célèbre pour son travail sur les probabilités et la mécanique des fluides, tandis que René Descartes définit une méthode pour l’acquisition d’un savoir scientifique. Au XVIIIe siècle, Diderot et D’Alembert publiaient l’Encyclopédie, et le chimiste Lavoisier et le biologiste Buffon ont mené des travaux qui aboutirent à la découverte du rôle de l'oxygène dans la combustion. Le XXe siècle fut notamment marqué par les travaux sur la radioactivité des physiciens Henri Becquerel, Pierre et Marie Curie, et le mathématicien et physicien Henri Poincaré.

L’avenir des technologies en Europe

Aujourd’hui, avec l’émergence de nouvelles puissances industrielles comme la Chine et l’Inde, l’un des principaux défis de la Commission européenne sera de donner à l'industrie européenne un avantage concurrentiel dans le développement des technologies industrielles du futur. L’Union européenne devra notamment mettre l’accent sur le développement des technologies clés génériques comme la photonique, la biotechnologie industrielle, les matériaux avancés, la micro- et la nanoélectronique, les systèmes avancés de fabrication et la nanotechnologie.

Les progrès technologiques dans la production de l’énergie

Les activités économiques telles que les productions industrielles, l'utilisation d'appareils électriques divers, le chauffage des bâtiments et le transport consomment beaucoup d’énergie. Dans ces secteurs, le prix de l’énergie, la sécurité énergétique, la dépendance énergétique et l'efficacité énergétique sont des préoccupations majeures. Les principales ressources énergétiques concernées sont les énergies fossiles (le pétrole, le charbon, le gaz naturel), l'énergie géothermique, l’énergie solaire, l’énergie nucléaire, l’énergie éolienne et l’énergie hydroélectrique.

L'objectif majeur à atteindre à l'horizon 2020 reste l'efficacité énergétique qui est primordiale pour avancer sur la voie de l'énergie durable et du changement climatique. C’est le moyen le plus rentable pour maîtriser le coût de l'énergie, améliorer la compétitivité et la sécurité énergétique, et réduire les émissions. Dans un souci d'efficacité énergétique, l'UE met particulièrement l’accent sur des secteurs où les économies potentielles sont les plus importantes, comme la construction et les transports publics. Le développement des réseaux de transport des matières gazeuses, liquides, solides, à travers notamment les pipelines, reste également un défi majeur.

Les plus importants pipelines du monde

Le pipeline, ou transport par canalisation, est un mode de transport de matières utilisant des conduites constituant généralement un réseau. Le pipeline peut être utilisé pour le transport de matières solides, liquides, gazeuses ou hétérogènes (état polyphasique). Toutefois, on utilise généralement ce terme lorsqu’il s’agit du transport de produits chimiques, de gaz naturel et autres gaz combustibles, de pétrole et autres hydrocarbures liquides.     

Les pipelines dans le monde (oléoducs, gazoducs et produits dérivés)

Le pipeline est un moyen sûr et efficace pour le transport de produits dangereux ou très inflammables comme le gaz naturel et le pétrole. Il existe des réseaux de pipelines partout dans le monde : en Amérique, en Russie, au Moyen-Orient, en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Asie, en Afrique et en Europe. On trouve des pipelines en France, en Espagne, au Royaume-Uni, en Belgique, en Suisse…

Les principaux systèmes de transport par canalisation à travers le monde concernent les hydrocarbures liquides (essentiellement le pétrole) transportés par oléoduc, et le gaz naturel transporté par gazoduc. Toutefois, il existe bien d’autres produits dont le transport se fait par canalisation sur des distances suffisamment importantes pour parler de pipeline. Il s’agit entre autres de l'éthylène dans des éthylénoducs, de l'hydrogène dans des hydrogénoducs, de l'oxygène dans des oxygénoducs, de l'eau salée ou saumâtre, appelée « saumure », dans des saumoducs, ou encore de l’eau douce, principalement pour l'irrigation, dans des conduites, émissaires ou aqueducs.   

Le Pipeline Goldfields

Originellement connu sous le nom de Coolgardie Goldfields Water Supply Scheme, le Pipeline Goldfields est l'un des plus grands pipelines de transport d'eau au monde. Il a été mis en place pour relier le Mundaring Weir, près de Perth (Australie-Occidentale), au réservoir du Mount Charlotte à Kalgoorlie, distant de 530 km. Il est aussi appelé en anglais Goldfields and Agricultural Water Supply Scheme (GAWS) ou Goldfields Water Supply Scheme. 

Les cartes des pipelines les plus importants du monde sur GeoMondiale.fr

Pour connaître l’emplacement des plus importants pipelines dans le monde, vous pouvez aller sur le site GeoMondiale.fr. Vous y trouverez des cartes très détaillées incluant les pipelines internationaux, transnationaux et nationaux.

Conclusion :

Les contraintes liées à l'épuisement de l'offre, l'extraction des énergies fossiles, les problèmes posés par les déchets ainsi que certains scénarios géopolitiques forcent à envisager des transformations des modes de consommation énergétique. Plus que jamais on a besoin de nouvelles technologies innovantes pour améliorer la production de l’énergie et arriver à réduire les émissions de gaz à effet de serre.